Présentation

LES ORIGINES DU CENTRE

Une mission patrimoniale menée par l’association française l’Œuvre d’Orient et par la BnF au Liban en 2016 a pu constater combien les fonds de manuscrits et d’archives des Eglises orientales étaient riches, et importantes aux yeux des personnes concernées comme témoins ultimes de l’histoire, de la spiritualité et in fine de l’existence même des communautés chrétiennes orientales. Ce caractère essentiel justifie et légitime une intervention de mécènes et donateurs pour préserver ce patrimoine.

Les rencontres avec les différents interlocuteurs (syriaques catholiques et syriaques orthodoxes, maronites, melkites, grecs orthodoxes, arméniens catholiques et orthodoxes) ont fait émerger l’existence d’un besoin commun dans le domaine de la conservation-restauration du patrimoine. Ce besoin concerne tant le domaine des bibliothèques que celui des archives. Plusieurs communautés disposent d’ores et déjà d’ateliers de restauration. Ce qui manque davantage est la main d’œuvre qualifiée pour les travaux qui demandent la plus grande expertise, et l’existence d’une formation proposant une approche déontologique de niveau international de la discipline. C’est-à-dire la moins interventionniste possible, la conservation-préventive et le respect de l’historicité des œuvres étant mis au premier plan.

L’EQUIPE DU BEIT GAZO:
Mme Caroline Gelot Père Youssef Dergham
  • Responsable de la collection de manuscrits du monastère de Charfet,
  • Professeur au département d’Arts sacrés de l’Université de Kaslik,
  • Formé à la conservation-restauration par le CCL (Centre de conservation du livre d’Arles).
Mr Charles Personnaz

LES OBJECTIFS

Le centre a pour objet de préserver et de former à la préservation du patrimoine des Eglises d’Orient. Il n’a pas un but lucratif. Son objectif est de rendre accessible des prestations de haute qualité à des prix abordables, permettant à l’ensemble des Eglises Orientales de conserver et restaurer son patrimoine, ainsi que de former son personnel.

Le centre propose les prestations suivantes :

  • Conservation et restauration du patrimoine écrit (arts graphiques et documents reliés),
  • Conseils en conservation préventive,
  • Interventions d’urgence,
  • Numérisation,
  • Formations,
  • Accueil des chercheurs,
  • Constitution d’une bibliothèque de référence sur le patrimoine écrit oriental et sur la conservation-restauration,
  • Création et développement d’un réseau de partenaires du projet,
  • Publications et communications autour du projet.