– Bibliothèque nationale de France au Liban – Formation de conservation-restauration des manuscrits et ouvrages imprimés au Centre Beit Gazo –

 

    Le Centre de conservation du Patrimoine des Eglises d’Orient Beit Gazo a eu le grand plaisir d’organiser sa première formation en partenariat avec la  prestigieuse Bibliothèque nationale de France. Le stage a eu lieu dans nos locaux et atelier de Daraoun Harissa, du 23 avril au 3 Mai 2019. La Centre a eu l’honneur de recevoir 20 stagiaires, principalement libanais, mais aussi irakiens et syriens, tous rites chrétiens confondus. Merci aux institutions représentées lors du stage, et qui nous ont fait confiance :

– Bibliothèque nationale du Liban
– Atelier de restauration de l’USEK Kaslik
– Bibliothèque Orientale de l’Université Saint Joseph
– Master restauration et Arts Sacrés de l’USEK Kaslik
– Atelier de reliure Kohar Bookbindery
– Robert Mohawad private museum
– Atelier de restauration de l’Université de Balamand
– Collection patriarcale du monastère de Charfet
– Université Libanaise
– Patriarcat syriaque orthodoxe
– Eglise Chaldéenne d’Irak

La formation a été menée par cinq formateurs français, dont quatre venus spécialement de la Bibliothèque nationale de France :

– Mme Isabelle Bonnard, experte en restauration de la Bibliothèque nationale de France,
– Mr Bernard Gallois, chef de travaux d’art, chef d’atelier de traitement des documents reliés, site de Sablé-sur-Sarthe,
– Mr Michel Hivert, technicien d’art relieur restaurateur, site de Sablé-sur-Sarthe,
– Mme Christine Chastel, technicienne d’art relieur restauratrice, responsable du secteur restauration des documents graphiques, site de Sablé sur Sarthe,
– Mme Caroline Gelot, conservateur-restauratrice d’arts graphiques et livres, directrice technique du Centre de conservation Beit Gazo

Chaque journée de cette formation a été ponctuée par des points théoriques abordant des problématiques et techniques de restauration diverses. Nos formateurs, à la pointe de leur discipline et parfaitement au fait des dernières évolutions, ont pu répondre aux nombreuses questions de nos stagiaires. C’est en petit groupe que chacun a pu passer à la pratique en atelier sur les ouvrages apportés, dans un esprit convivial d’échange d’expériences et de techniques. Nos formateurs ont su s’adapter avec brio aux différents niveaux et langues.

– Vidéo de présentation de « Bibliothèque d’Orient », avec un passage au centre Beit Gazo –

Découvrez la vidéo de présentation du projet « Bibliothèque d’Orient » de la Bibliothèque nationale de France, dont nous vous avions déjà parlé dans l’article >ici.

Partez à la découverte de quelques’unes des institutions partenaires du projet au Liban et en Egypte, dont bien sur le centre de conservation des Eglises d’orient Beit Gazo au Liban!

 

VIDEO NON DISPONIBLE POUR LE MOMENT

– Restauration de 4 manuscrits d’ordre majeurs par le centre du Beit Gazo –

A l’occasion de l’exposition « Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire » à l’Institut du Monde Arabe à Paris, 4 manuscrits libanais d’importance ont été restaurés grâce au mécénat de la BnF (Bibliothèque nationale de France). La responsable de la restauration du centre, Mme Caroline Gelot, y a consacré presque 500 heures de travail. Deux de ces manuscrits proviennent de la collection du couvent Melkite Saint Sauveur de Joun:

  • Le manuscrit enluminé St Sauveur_Ms217, superbe « Evangéliaire à l’usage de l’Eglise copte », de la première moitié du 14ème siècle. Il fut rédigé en Egypte en langue arabe.

©Tous droits réservés_Monastère St Sauveur Joun

Les deux autres ouvrages restaurés proviennent de la collection du couvent Syriaque catholique de Charfet:

  • Le manuscrit Armalet_Syriaque_5-1, est un très ancien recueil de textes liturgiques syriaques: Beit Gazo. Il fut rédigé au 11ème siècle dans un couvent en Turquie, en langue syriaque et garshouni arménien.
  • Le manuscrit Armalet_Syriaque_5-14 est un Beit Gazo plus récent, rédigé et superbement illustré en 1691 par Dionysos Amin Khan, évêque syriaque catholique de Damas.

©Tous droits réservés_Monastère de Charfet

Des boites de conservation de grand formats ont également été réalisées afin de permettre à deux manuscrits appartenant à la collection des Syriaques Othodoxes de rejoindre l’exposition à Paris puis à Tourcoing.